• Recherche,

BLING ! "« Se faire violer » ou « être violée » ?"

Publié le 27 août 2018 Mis à jour le 4 septembre 2018
du 9 juillet 2018 au 9 août 2018

« On ne se fait pas violer. On est violé. On est, on est, on est violé. On ne fait rien. On est. C’est l’autre qui fait. Le viol, c’est l’autre qui le fait. » (Léonora Miano, repris par l’ex-ministre Christiane Taubira à l’occasion du Festival d’Avignon 2017)

"Bling (Blog de linguistique illustré) propose d’aviver le plaisir de la langue par des éclairages linguistiques appliqués à des faits langagiers du quotidien."