Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès
Accès ENT

Vous êtes ici : Accueil Sciences du langage > Débouchés


Orthophoniste

Publié le 7 juillet 2014

Profession paramédicale, le métier d'orthophoniste s'organise autour d'un large champ d'interventions : dépistage, diagnostic, traitement des troubles de la voix, de la déglutition, de la parole, du langage, et de la communication orale et écrite. L'orthophoniste a un rôle clinique (contact avec les patients, prise en charge, rééducation) mais peut également contribuer à la recherche scientifique. Il ou elle peut exercer en tant que libéral, à l'hôpital, dans un institut, mais également dans un CMP (Centre Médico-Psychologique).

Apports de la formation en Sciences du Langage pour l'exercice du métier

  • La connaissance des différents niveaux linguistiques (phonétique, phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique) aide à la réflexion sur les troubles de l'articulation, de la parole et du langage.
  • La communication tenant une place centrale dans l'exercice du métier, la connaissance de la pragmatique permet de travailler sur des pathologies spécifiques, notamment les pathologies développementales, neurologiques et dégénératives.
  • La psycholinguistique et la neuropsycholinguistique permettent de comprendre le fonctionnement du langage.
  • Les Écoles d'Orthophonie devraient bientôt être intégrées aux Universités, ce qui permettrait aux futurs praticiens de recevoir, en plus d'une formation clinique, une formation à la recherche.

Témoignage de Katia Prod'homme, orthophoniste





Profil de l'intervenante

Orthophoniste, chargée d'enseignement à l'École d'Orthophonie, doctorante en Sciences du Langage, chargée de cours à l'UTM. 

Formation suivie par l'intervenante

Après l'obtention de son Bac Littéraire, Katia Prod'homme s'inscrit à des cours préparatoires au concours d'orthophonie. N'ayant pas obtenu le concours en fin d'année, elle s'inscrit alors aux cours de première année de Licence de Sciences du Langage à l'UTM, tout en poursuivant sa préparation au concours par le CNED. À l'issue de cette année, elle réussit le concours de Paris. Elle entame alors un double cursus, entre l'École d'Orthophonie de Paris dont la formation dure quatre ans, et l'Université du Mirail où elle poursuit sa formation en Sciences du Langage grâce au SED.

À la fin de ses études d'orthophonie, elle commence à exercer son métier en tant que libéral (en collaboration). Souhaitant enrichir sa pratique clinique grâce à la recherche scientifique, elle s'inscrit en DEA puis en Doctorat de Sciences du Langage. Actuellement, elle est orthophoniste à mi-temps à l'hôpital, chargée de cours à l'École d'Orthophonie de Toulouse, doctorante en Sciences du Langage et chargée de cours à l'UTM.


rédigé par Marianne Albert

mise à jour le 1 septembre 2014


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page